2015

c7208a871903fd10fea6e7bf0ec38b42

 

J’ai toujours vu le passage d’une année à une autre de façon plutôt banale. J’aime bien voir les gens à travers le monde (surtout ceux à Manhattan!) fêter cet évènement avec un engouement monstre, des chapeaux de fêtes et des feux d’artifices. J’aime bien ça mais, je n’avais jamais vraiment compris l’enthousiasme lié à ce minuit si important.

Je l’ai compris au cours des dernières semaines. Effectivement, à quoi bon changer le dernier chiffre au bout de la date si c’est la seule chose que l’on imagine changer durant cette nouvelle année?

J’ai eu mon lot de rebondissements cette année (voir le texte intitulé 14 décembre 2014). Aussi positifs que négatifs, ces rebondissements m’ont forcée à comprendre que quelque chose devait changer. C’est là, que le changement d’année prend tout son sens :  quand on a un but, un objectif. Quand on voit la nouvelle année comme un dépassement de soi, quand on la voit remplie de rêves accomplis.

J’ai compris ça au cours des dernières semaines et j’avais hâte d’entendre le ZÉRO à la fin du décompte, hier soir. J’ai hâte de profiter pleinement de 2015 et d’en faire ma meilleure année à vie.

Je vous remercie du temps que vous prenez pour lire ces mots qui sont tout pour moi. Je promets de ne pas vous décevoir en cette nouvelle année. Je vous souhaite aussi la meilleure des années qui soit.